Aéroport, train… qui sont ces Français qui continuent de voyager ?

par LCI

  • info

Actuellement, il est interdit de voyager sauf pour motif familial et professionnel. Les voyageurs devront cependant présenter une attestation de déplacement dérogatoire. Il est à noter que les règles du confinement concernent également les voyages à l'étranger. L'on s'interroge alors sur l'identité de ces voyageurs croisés dans les terminaux. Il y a ceux qui s'envolent pour un entretien d'embauche à l'étranger, et ceux qui partent visiter de la famille. Les motifs sont donc bien valables à l'arrivée comme au départ, mais la police aux frontières veille. Celle-ci refuserait même l'accès aux avions et à quelques contrevenants. Sur Internet, il est désormais difficile de trouver un séjour disponible depuis l'Hexagone avant la fin du confinement. Les voyages tout compris en Tunisie ou au Maroc, par exemple, ne sont accessibles qu'à partir du 1er décembre. Au vu de cette situation, l'activité des agences de voyages observe une baisse importante. Certaines traitent d'ailleurs six à sept fois moins de dossiers qu'en novembre 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.