Accusé par une éditorialiste de l'avoir violée à New York, Donald Trump s'est défendu cette nuit

par Jeanmarcmorandini.com

Accusé par une éditorialiste de l'avoir violée à New York dans les années 1990, Donald Trump s'est défendu lundi dans un entretien au site politique américain The Hill: «Ce n'est pas mon genre de femme.»

«Je vais le dire avec grand respect. Premièrement, ce n'est pas mon genre de femme. Deuxièmement, ce n'est jamais arrivé. Ce n'est jamais arrivé, OK?», a déclaré le président américain.

Aujourd'hui âgée de 75 ans, E. Jean Carroll, éditorialiste renommée de la version américaine du magazine «Elle», a affirmé, dans un entretien publié la semaine dernière au magazine «New York», avoir été violée par le magnat de l'immobilier en 1995 ou 1996 dans une cabine d'essayage d'un magasin de luxe new-yorkais.

Donald Trump lui aurait d'abord demandé de l'aider à chercher un cadeau pour une femme, ce qu'elle aurait accepté, avant de lui révéler qu'il s'agissait d'elle. Il lui aurait ensuite demandé d'essayer de la lingerie et se serait dirigé avec elle vers les cabines d'essayage, ce que l'éditorialiste aurait pris, selon elle, pour une blague. Il se serait alors enfermé avec elle dans une cabine, avant de l'embrasser de force puis de la violer. Après s'être débattue, en vain, durant plusieurs secondes, E. Jean Carroll aurait fini par se défaire de son agresseur et s'enfuir. «C'était une lutte», a dit lundi l'éditorialiste, interrogée sur CNN.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.