Accusé de harcèlement, le journaliste Hugo Clément s'explique : "Je ne m'excuse pas car je n' ai pas commis de faute ! "

par Jeanmarcmorandini.com

Le journaliste Hugo Clément sort du silence après des accusations dont il est victime depuis plusieurs mois. Le journaliste de Konbini a été accusé en novembre 2017, en compagnie de l'ancien journaliste de l'émission Quotidien Martin Weill, de harcèlement par la journaliste du Bondy Blog Nassira El Moaddem pour des faits remontant à leurs études à l'École supérieure de journalisme de Lille.

Invité hier soir de l'émission "C à Vous", sur France 5, Hugo Clément ne présente "aucune excuse" à Nassira El Moaddem:

"Je m'excuse quand j'ai fait une faute, et il n'y a pas de faute. Là, c'est un règlement de comptes entre étudiants qui ne s'entendaient pas, qui ne s'entendent toujours pas aujourd'hui, où on essaye de faire passer une blague téléphonique, comme ça arrive très fréquemment dans les écoles et qu'on m'a faite à moi aussi, pour du harcèlement, ce qui est absolument scandaleux",

Nassira El Moaddem a répondu jeudi soir sur Twitter, réaffirmant qu'il s'agissait de "harcèlement". "Quant au intimidations de poursuites judiciaires, elles ne me feront pas taire. Je demande un droit de réponse", a-t-elle ajouté.

Nassira El Moaddem, qui était dans la même promotion qu'Hugo Clément en école de journalisme à Lille il y a sept ans, avait témoigné en 2017 sur Twitter, racontant dans le détail le harcèlement dont elle affirme avoir été victime. Celui-ci avait notamment pris, selon elle, la forme de deux canulars téléphoniques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.