Accrochage sur France 2 entre Benoît Hamon et Caroline Roux : "Vous êtes venu prendre cette interview en otage pour dire du mal de la chaîne"

par Jeanmarcmorandini.com

Benoît Hamon, candidat pour les élections européennes du mouvement Générations, a annoncé avoir saisi le Tribunal administratif de Paris afin d'obliger France 2 à l'inviter pour le débat du 4 avril prochain.

Son avocat maître Philippe Bluteau a estimé que France Télévisions portait atteinte à une "liberté fondamentale", au "respect du principe du caractère pluraliste de l'expression des courants de pensée et de l'opinion" et à l'obligation pour France 2 d'une "égalité de traitement" entre les candidats. Selon le conseil de Benoît Hamon, rien ne justifie l'absence de l'ex-Socialiste, pointant notamment du doigt la présence du candidat PCF Ian Brossat et de celui de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde.

"La liste Générations est créditée de deux fois plus d'intentions de vote que la liste du PCF et la liste de l'UDI", a-t-il souligné, ajoutant que le Parti communiste français ne compte "que deux députés européens sortants dans ses rangs et l'UDI aucun, au lieu de trois" pour Générations.

Et sur France 2, invité dans Télématin, Benoît Hamon a dit ce qu'il pensait à Caroline Roux qui l'interrogeait.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.