A Rennes, on espère le retour d'élèves afghans bloqués à Kaboul

par AFP FR

  • info

Parties en vacances d'été dans leur pays d'origine, l'Afghanistan, six ou sept familles résidant à Rennes en Bretagne, dont 24 enfants, n'ont pas réussi à regagner la France avant la prise de Kaboul par les Talibans. Shah Hamadi, parti lui-même en vacances avec sa famille mais revenu à temps, se bat pour les faire rapatrier, avec le soutien de la directrice d'une des écoles où sont scolarisés deux enfants restés bloqués.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.