A Levallois-Perret, on s'interdit de parler des Balkany

par Le Parisien

A Levallois-Perret on s'interdit de parler des histoires de la famille Balkany. Suite à l’incarcération du fils du maire, Alexandre Balkany qui dort à Fleury-Mérogis depuis lundi, non pas à cause d'un nouveau démêlé judiciaire mais bien dans l'affaire de blanchiment de fraude fiscale qui vise son père, Patrick, député-maire LR de Levallois (Hauts-de-Seine) et sa mère, Isabelle, première adjointe. Lui aussi est mis en examen dans ce dossier instruit depuis quatre ans à Paris par le juge Van Ruymbeke. Et comme ses parents, lui aussi avait pu garder la liberté jusqu'à présent, contre le paiement d'une caution. Mais voilà, Alexandre Balkany n'a versé que 60 000 € sur les 100 000 € fixés par le juge. Le sujet est tabou devant la mairie et les habitants préfèrent fermer les yeux sur ces démêles judiciaires en prétextant qu'il fait bon trop vivre à Levallois-Perret pour remettre en question la famille au pouvoir de la ville.

http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Vos réactions doivent respecter nos CGU.