À la découverte de l’estuaire du Payré en Vendée

par LCI

  • info

À première vue, l'estuaire du Payré (Vendée) semble préservé de toute construction. Pourtant, il dévoile tout un éventail de paysage unique : une lagune et ses plages de sable fin, des bois sur les hauteurs et au loin des marais. Jacques Guichard, responsable de l'Association Les Sentinelles de l'estuaire en Vendée, est tombé sous le charme il y a 50 ans. Il en connaît tout le recoin. Ce passionné de sciences veut nous montrer un trésor, visible seulement lorsque la mer se retire.Sur les roches, les traces d'un âge ancien sautent aux yeux, des pas de dinosaures : ceux d'un Grallator il y a 200 millions d'années. Cet animal était piscivore selon notre guide. Il venait sur ce lagon se nourrir de poissons. Ses empreintes sont restées grâce à une coïncidence météorologique. Si les dinosaures appréciaient les poissons de l'estuaire, l'homme, lui, préfère ses huîtres. Le port de la Guittière en amont est l'une des plus petites zones ostréicoles de France.L'estuaire sort de son anonymat. Chaque été, les visiteurs sont de plus en plus nombreux. Ceux qui cherchent le calme et la simplicité font appel à David Robbe, propriétaire du camping "Les Dunes". Il croit en un tourisme responsable. Il est convaincu qu'il peut partager son petit coin de paradis sans l'abîmer. Alors, parfois, il rejoint même quelques bénévoles pour nettoyer la plage. L'estuaire du Payré est en voie d'obtenir le label Grand Site de France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.