A la découverte d’un village fortifié des Alpes du Sud

par LCI

  • info

En ce mois de février, le village de Colmars-les-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence) et le fort de Savoie sont si calme qu'on entend presque la neige tomber. Un temps propice à la nostalgie. À l'intérieur du fort, la charpente en parapluie construite il y a des siècles force l'admiration de Richard Vesco, lui-même devenu charpentier. "Quand je vois le travail qui a été accompli et les moyens qu'ils avaient à l'époque pour faire un boulot comme ça, je suis admiratif", nous a-t-il confié.Dans les hameaux aux alentours, plus modestes, ce savoir-faire traditionnel est préservé. Tout y a été conçu pour résister et durer. C'est notamment le cas des toits très en pente. Durant des travaux de rénovation de vieille grange, ils ont constaté que les poutres n'ont pas bougé malgré le temps. Pourtant, plus de 250 années ont passé.Sur la hauteur de la campagne environnante, Cédric Girard élève des vaches, des chèvres et une vingtaine d'ânes de Provence. S'il y a bien une chose que cet agriculteur aime, c'est de raconter à quel point ses ânes sont intelligents. Mais il apprécie aussi tout autant de se rendre utile. Alors, à bord de son tracteur, il aide à déneiger l'accès au centre de sport d'hiver.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.