A Hong Kong, les activistes déterminés à se battre pour la démocratie

par euronews-fr

A Hong Kong, deux figures du mouvement dit des "parapluies", Joshua Wong et Nathan Law, ont été libérés sous caution, en attendant leur procès en appel. Ils avaient été condamnés en août dernier à six et huit mois de prison pour leur rôle lors des manifestations pro-démocratie en 2014. Une condamnation qui n'a en rien affaibli leur détermination

"Peut-être devrons nous un jour retourner en prison. Le gouvernement peut enfermer nos corps mais il ne peut enfermer nos esprits, mais ils ne peuvent pas balayer notre détermination à combattre pour la démocratie", a déclaré Joshua Wong après sa remise en liberté.

Fin 2014, Hong Kong avait été le théâtre de manifestations monstres. Etudiants, intellectuels, ouvriers s'étaient rassemblés pour défendre la démocratie et l'autonomie de l'île face à la mainmise grandissante de Pékin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.