A Calais, un "appel de détresse" des riverains de la "Jungle"

par afp

"On avait acheté cette maison pour être tranquille, mais aujourd'hui elle ne vaut plus rien", déplore Bernard, riverain de la "Jungle" de Calais qui, avec d'autres, lance "un appel de détresse" après les heurts entre migrants et forces de l'ordre sous sa fenêtre. Durée: 02:25

Vos réactions doivent respecter nos CGU.