30 ans après le drame du Heysel, le monde du football se souvient

par euronews-fr

Ce 29 mai 1985, juste avant le coup d’envoi de la finale de la Coupe d’Europe des Clubs Champions Liverpool-Juventus, des hooligans britanniques s’en prennent aux tifosi italiens. Un terrible scénario va se jouer, 39 personnes vont y perdre la vie. Trop de monde dans les tribunes, bousculades, des personnes piétinées et des grilles d‘évacuation fermées.

Gardien de but de la Juve, Stefano Tacconi n’a rien oublié : “à l’intérieur du vestiaire, personne ne savait exactement ce qui se passait, mais nous savions sur les décès, certaines personnes ont dit 1, 4, 5, 6 décès, nous ne savions pas combien. Après le match, nous savions que le nombre exact. Nous, les joueurs, nous avons été très critiqués pour avoir fêté notre victoire, mais nous avons été contraints de le faire, car l’UEFA et les Belges ne voulaient pas que les supporteurs de la Juve quittent le stade en même temps que ceux de Liverpool”.

Devenu stade du Roi Baudouin à Bruxelles, l’enceinte a rendu hommage aux 39 victimes lors

Vos réactions doivent respecter nos CGU.