10 000 soignants font la fête à Solidays sur fond de division sur le vaccin obligatoire

par Le Parisien

Alors que le festival Solidays avait annulé son édition 2021, ses organisateurs ont créé la surprise en annonçant un évènement spécial pour dire « Merci aux soignants ». Bien qu'heureux de se retrouver à l'air libre pour faire la fête, beaucoup craignent une quatrième vague de Covid-19 et appellent la population à se faire vacciner pour l'empêcher. « C’est énorme d’être là pour faire la fête, on a tellement tout donné pendant plus d’un an, on le mérite ! », s’exclame Catherine, auxiliaire médicale à l’hôpital Necker (Paris XVe). Alors que l’édition 2021 des Solidays a été annulée, ses organisateurs ont créé la surprise en annonçant un évènement spécial réservé au personnel de santé. 10 000 d’entre eux ont pu profiter des concerts de -M-, Amadou et Mariam, Youssoupha, Suzane ou encore Hervé. « Si on est là, c’est que l’on est vacciné », affirme Gaëlle, psychomotricienne en faveur de la vaccination « pour éviter de revoir des patients souffrir » du Covid-19. « Pour que l’on puisse revivre normalement, il faut se vacciner » renchérit sa collègue Anne-Charlotte, kinésithérapeute. Entre deux concerts, Thomas, infirmier en réanimation, plaide pour « rendre la vaccination obligatoire » afin de pousser « à la responsabilité collective ». Plus loin, un trio d’amis pharmaciens tempère et préfère continuer « de sensibiliser et d’informer » pour « petit à petit convaincre de l’importance » de l’opération.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.