Virus: la Suède table sur un rappel vaccinal en 2022

Virus: la Suède table sur un rappel vaccinal en 2022
Un homme se fait vacciner à Stockholm en Suède le 2 mars 2021

publié le mardi 03 août 2021 à 11h43

La Suède prévoit de proposer une dose de rappel de vaccin contre le Covid-19 à "une grande partie de la population" en 2022, même si elle pourrait commencer par des populations vulnérables dès cet automne, ont annoncé mardi les autorités sanitaires. 

La décision finale n'est toutefois pas encore prise, a annoncé l'Agence de santé publique, alors que plusieurs pays ont annoncé leur intention de proposer une dose supplémentaire face à la percée du variant Delta et aux inquiétudes sur la réduction de l'efficacité des vaccins par rapport aux mutations observées ou à venir.

"Notre évaluation est qu'il n'est pas possible d'éradiquer le virus et que le travail de vaccination devrait donc être à long terme et centré sur la réduction des maladies graves et de la mortalité", a souligné l'épidémiologiste en chef Anders Tegnell dans un communiqué.

Dans un premier temps, les résidents de maisons de retraite, les personnes âgées de plus de 80 ans et les personnes avec un système immunitaire très réduit seront prioritaires pour une dose de rappel, sans doute à l'automne.

Alors que les décisions de dose supplémentaire en Occident suscitent l'inquiétude de voir les pays en développement continuer à être en retard dans leurs campagnes de vaccination, l'autorité sanitaire suédoise juge également "important que nous accordions une attention particulière à la vaccination des habitants dans les zones géographiques à faible couverture vaccinale".

Quelques pays ont déjà adopté le principe d'un rappel vaccinal. Dans d'autres, ce sujet fait débat.

Israël administre depuis mi-juillet une troisième dose de vaccins anticoronavirus à des patients dotés d'un faible système immunitaire sur fond de hausse des cas de Covid liée à la propagation du variant Delta.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.