Société

Manger de la pizza pour lutter contre les rhumatismes : des chercheurs en sont persuadés

Des chercheurs italiens assurent que manger au moins une demi pizza par semaine permet de réduire la douleur causée par la polyarthrite rhumatoïde.

Manger de la pizza peut vous soigner. Selon une étude italienne, manger au moins une demi pizza par semaine permet de réduire la douleur causée par la maladie auto-immune de la polyarthrite rhumatoïde. Et ce, à la seule condition que les produits soient frais.

Environ 80% de la douleur de cette maladie pourrait être réduite grâce aux ingrédients présents dans la pizza. "Ces effets bénéfiques étaient probablement dus à la mozzarella et, dans une moindre mesure, à l’huile d’olive, même si nous n’avons pas été en mesure d’évaluer la contribution possible de la sauce tomate", ont expliqué les scientifiques auprès du magazine The Sun. Les résultats de leur étude ont été publié dans la revue scientifique Nutrient, mais d'autres études sont nécessaires pour confirmer tout lien entre l'alimentation et cette maladie, rappelle Santé Magazine.

Les femmes plus touchées que les hommes

Pour mener leur étude, ces derniers se sont appuyés sur les données alimentaires de 365 personnes souffrant de polyarthrite rhumatoïde. La douleur s’amoindrit donc pour ceux qui consomment des pizzas très régulièrement, en comparaison avec ceux qui n’en mangent que deux par mois.

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire chronique qui touche les articulations et cause, si elle n’est pas traitée, une déformation ou une déstructuration progressive de ces parties. En France, 385 919 cas de polyarthrite rhumatoïde ont été identifiés en 2019. Soit 0,47% de la population française. Ce sont davantage les femmes qui souffrent de cette maladie, à hauteur de 0,66% de la population féminine, que les hommes, dont le taux s’élève à 0,28% de la population masculine.

publié le 15 août à 15h08, Inès Cussac, 6Medias

Liens commerciaux