La Nouvelle-Zélande lève le confinement d'Auckland, la plus grande ville du pays

Chargement en cours
La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern lors d'une conférence de presse, le 5 mars 2021 à Wellington
La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern lors d'une conférence de presse, le 5 mars 2021 à Wellington
1/3
© AFP, Marty MELVILLE

, publié le vendredi 05 mars 2021 à 11h52

La Nouvelle-Zélande a levé vendredi le confinement de la plus grande ville du pays, Auckland, les autorités estimant que le foyer de contamination au Covid-19 a été contenu.

La Première ministre Jacinda Ardern a annoncé que le confinement prendra fin dimanche, soit une semaine après son entrée en vigueur. 

Cette mesure, qui a concerné quelque 1,7 million d'habitants, avait été décidée après un cas de coronavirus dont l'origine ne pouvait pas s'expliquer.

Finalement, les autorités ont découvert que les membres de la famille de la personne contagieuse n'avaient pas respecté les mesures d'isolement. Ils ont notamment continué à voir des amis qui ont également été testés positifs au Covid-19. 

L'origine de ce cas étant désormais connu et le foyer épidémique circonscrit à 15 cas, les habitants d'Auckland peuvent à nouveau sortir de chez eux.

"Ce plan est conforme à notre stratégie d'élimination prudente et minutieuse", a déclaré Mme Arden à des journalistes.

Le bilan de la Nouvelle-Zélande dans le combat contre le Covid-19 a été salué à l'étranger. Au total, seuls 26 décès ont été imputés au coronavirus dans ce pays de cinq millions d'habitants.

La Première ministre a reconnu que les habitants d'Auckland, qui ont subi deux confinements en février, étaient fatigués mais elle les a exhortés à respecter les règles destinées à freiner toute propagation du virus.

"Nous ne sommes peut-être pas dans la situation dévastatrice dans laquelle se trouve une grande partie du monde, mais la stratégie d'élimination peut être ressentie comme un effort difficile", a reconnu Mme. Ardern.

"ll est tout à fait normal de se sentir fatigué" et "c'est difficile pour tout le monde", a affirmé la cheffe du gouvernement avant de remercier les habitants. 

Si le confinement d'Auckland prend fin dimanche, le nombre de personnes pouvant prendre part à un rassemblement sera limité à 100 et le port du masque demeurera obligatoire dans les transports publics.

Dans le reste du pays, les restrictions sont à un niveau minimum.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.