La Nouvelle-Zélande confinée trois jours après la découverte d'un cas de Covid-19

Chargement en cours
La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, le 5 mars 2021 à Wellington
La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, le 5 mars 2021 à Wellington
1/2
© AFP, Marty MELVILLE

publié le mardi 17 août 2021 à 11h15

La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a décrété mardi un confinement de trois jours de l'ensemble de l'archipel après la découverte d'un cas d'origine locale de contamination au coronavirus.

Mme Ardern a affirmé que la Nouvelle-Zélande, qui n'avait enregistré aucune contamination au sein de la population depuis six mois, ne pouvait pas prendre de risques avec le variant Delta, beaucoup plus contagieux, qui "change la donne". 

"Nous avons vu ce qui peut se passer ailleurs si nous ne parvenons pas à maîtriser la situation. Nous n'avons qu'une seule chance", a déclaré Mme Ardern lors d'une allocution télévisée.  

La cheffe du gouvernement a évoqué les difficultés rencontrées par l'Australie, qui, depuis mi-juin, peine à contenir un regain épidémique lié au variant Delta, pour justifier cette décision "rapide et et brutale", prise après qu'un homme de 58 ans a été testé positif à Auckland.

"Il vaut mieux être prudent et commencer par des (mesures) fortes puis les lever dès que possible plutôt que de commencer doucement et de rester dans cette phase (de confinement) pendant beaucoup, beaucoup plus longtemps", a-t-elle déclaré.

Les annonces prévoient que la Nouvelle-Zélande soit confinée trois jours à partir de mardi soir. De leur côté, Auckland et la région avoisinante de Coromandel le seront durant une semaine.

Les autorités ont affirmé avoir décidé de frapper fort notamment car le cas enregistré à Auckland serait sans lien avec un voyageur en provenance de l'étranger ou avec un centre de quarantaine.

L'archipel a été salué à l'étranger pour sa gestion efficace de l'épidémie de Covid-19 qui, jusqu'à présent, n'a fait que 26 morts pour une population de cinq millions d'habitants.

Aucun confinement national n'a été décrété depuis plus d'un an et la vie quotidienne avait presque repris son cours normal.

La campagne de vaccination peine cependant à se déployer, avec jusqu'à présent environ 20% de la population entièrement vaccinée.

Mme Ardern a déclaré qu'il faut désormais considérer que le variant Delta est présent sur le territoire, même si les résultats des tests de laboratoire ne pourront pas le confirmer avant mercredi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.