De fortes concentrations de Viagra dans les eaux usées d'un quartier de Séoul

De fortes concentrations de Viagra dans les eaux usées d'un quartier de Séoul
Vue de la ville de Séoul, en novembre 2020 en Corée du Sud

publié le mardi 18 mai 2021 à 12h03

Des concentrations élevées de Viagra et de médicaments contre les troubles érectiles ont été relevées dans les eaux usées d'un quartier de Séoul connu pour sa vie nocturne, ont annoncé des chercheurs sud-coréens, qui s'inquiètent que la présence de ces molécules dans l'eau n'augmente à l'avenir.

Une étude a montré que la présence de ce composé chimique --l'inhibiteur de l'enzyme phodiesterase de type 5 dit PDE5i-- était élevée le week-end dans les installations de traitement des eaux usées de Gangnam, un quartier qui compte nombre de bars et discothèques.

"Nous estimons que la consommation de PDE-5i était dans cette zone supérieure de 31% à celle dans des zones avec moins d'établissements de vie nocturne", expliquent les chercheurs dans l'article publié en mai dans le Scientific Reports.

Les chercheurs ont recherché la présence de traces du médicament en amont et en aval de deux usines de traitements des eaux de la capitale ainsi que dans le cours d'eau récupérant les eaux.

Ces investigations ont montré que les usines de traitements des eaux n'étaient "pas capables de traiter" la quantité de résidus chimiques.

"La PDE-5i dans les eaux usées est à peine traitée par les usines et, au final, rejetée dans l'environnement", observent les chercheurs.

"Compte-tenu de la croissance du marché, on s'attend à ce que davantage de PDE-5i se retrouve dans l'environnement dans les zones urbaines."

D'autres études ont estimé que près du quart des Sud-Coréens âgés de 30 à 39 ans souffraient de dysfonction érectile.

Les 20 plus grosses compagnies pharmaceutiques sud-coréennes ont vendu en 2019 pour 133 millions de dollars de médicaments utilisant la PDE-5i.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.