Covid-19: tour de vis à Singapour après une hausse des cas

Chargement en cours
Des personnes dînent dans un restaurant d'une galerie commerciale, le 14 mai 2021 à Singapour où le nombre de cas de Covid-19 est en hausse
Des personnes dînent dans un restaurant d'une galerie commerciale, le 14 mai 2021 à Singapour où le nombre de cas de Covid-19 est en hausse
1/3
© AFP, Roslan Rahman

publié le vendredi 14 mai 2021 à 13h16

Singapour a annoncé vendredi une série de restrictions visant à juguler une récente hausse des cas de Covid-19 dans la cité-Etat qui, durant des mois, n'a enregistré presqu'aucun cas de contamination locale. 

A partir de dimanche, les restaurants ne pourront plus servir de clients sur place, les rassemblements de plus de deux personnes à l'extérieur seront interdits et les visites à domicile seront limitées à deux convives, ont annoncé les autorités lors d'une conférence de presse. 

Ces mesures, en vigueur jusqu'au 13 juin, sont similaires à celles imposées l'an passé lors d'un confinement partiel qui a porté un sérieux coup à l'économie de la cité-Etat, entrée l'an dernier dans la pire récession de son histoire.

Ces dernières semaines, le nombre de cas de Covid-19 a augmenté et les autorités ont enregistré des foyers épidémiques, dont l'un de 46 personnes à l'aéroport, pour l'essentiel des employés.

Après un confinement partiel et une campagne rigoureuse de tests et de traçage des contacts, le Covid-19 avait quasiment disparu à Singapour et presqu'aucun cas de transmission locale n'avait été signalé ces derniers mois.

Cette hausse des contaminations locales menace la "bulle" aérienne entre Singapour et Hong Kong qui doit être lancée le 26 mai. 

Prévue de longue date et repoussée une première fois à la fin 2020, en raison d'une quatrième vague épidémique à Hong Kong, elle doit permettre aux voyageurs des deux destinations de ne pas avoir à effectuer de quarantaine à l'arrivée. 

Compte-tenu de la hausse des cas, il est "très probable que Singapour ne sera pas en mesure de satisfaire aux critères de reprise", a déclaré le ministre des Transports, Ong Ye Kung, précisant qu'une décision sera prise à ce sujet la semaine prochaine.

Singapour avait déjà mis en place des restrictions la semaine dernière, en réduisant le nombre de personnes pouvant se rassembler et en fermant les salles de gym. 

Jeudi, les autorités ont interdit aux non-passagers d'entrer dans le terminal de l'aéroport et ont fermé un centre commercial attenant alors que quelque 9.000 employés doivent être dépistés.

Singapour, qui compte 5,7 millions d'habitants, a enregistré au total 61.000 cas et 31 décès liés au Covid-19, des chiffres très bas comparés à ceux observés dans le reste du monde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.