Combien de participants hispaniques, obèses, âgés? Moderna publie les statistiques de son essai vaccinal contre le Covid-19

Combien de participants hispaniques, obèses, âgés? Moderna publie les statistiques de son essai vaccinal contre le Covid-19
Une participante de l'essai clinique de Moderna, le 5 août 2020 à Detroit

, publié le jeudi 22 octobre 2020 à 16h53

Avec 42% de personnes ayant des facteurs de risque, et 37% de volontaires issus de minorités, l'essai clinique du vaccin expérimental contre le Covid-19 de la société américaine Moderna inclut une forte représentation des groupes les plus vulnérables au coronavirus, selon des chiffres publiés jeudi.

Moderna est l'une des quelques sociétés à avoir réussi l'exploit de développer un vaccin et d'avoir lancé un essai clinique à grande échelle moins de dix mois après le séquençage génétique du nouveau coronavirus, avec quelques projets chinois, russe et occidentaux, dont celui du laboratoire Pfizer également très avancé aux Etats-Unis.

La société de biotechnologie a annoncé jeudi qu'elle avait fini de recruter les 30.000 volontaires requis pour l'essai dit de phase 3. Sur ces 30.000, au moins 25.564 personnes ont déjà reçu la seconde dose du vaccin (quatre semaines après la première).

Ce rythme rapide permettra à la société d'obtenir suffisamment de résultats d'ici fin novembre, notamment sur l'innocuité du vaccin, et de déposer ensuite une demande d'autorisation en urgence auprès de l'Agence américaine des médicaments (FDA). 

Moderna avait déjà dit tabler sur le 25 novembre, et Pfizer prévoit de son côté de demander une autorisation la troisième semaine de novembre.

Dans ces essais, la moitié des volontaires reçoivent un placebo, et l'autre un vaccin, en aveugle. Si le nombre de participants du groupe vacciné contractant naturellement le virus et tombant malades du Covid-19 est inférieur d'au moins 50% à celui du groupe placebo, le vaccin sera déclaré efficace.

Les vaccins contre la grippe saisonnière ont une efficacité de l'ordre de 40 à 60%.

Dans l'essai de Moderna, plus de 11.000 participants (37%) viennent de communautés de couleur, dont 6.000 personnes hispaniques et 3.000 afro-américaines ou noires, selon un communiqué de la société envoyé avant une présentation jeudi devant le comité consultatif de la FDA sur les vaccins.

Le quart des volontaires ont plus de 65 ans, et 17% ont entre 18 et 65 ans avec des facteurs de risques tels que diabète, obésité sévère, maladies cardiaques et pulmonaires importantes, soit un total de 42% des participants issus de groupes ayant des facteurs de risques importants. Le quart de ces personnes à risque souffrent d'obésité sévère.

En novembre, si les deux sociétés concluent que leurs vaccins sont à la fois efficaces et sûrs et déposent une demande, il reviendra aux experts de la FDA d'étudier les données et d'autoriser la commercialisation.

Le gouvernement américain pense alors pouvoir distribuer les premières doses immédiatement et gratuitement.

Selon le secrétaire à la Santé Alex Azar mercredi, il y aura assez de doses pour vacciner les "plus vulnérables" des Américains avant la fin de l'année, puis toutes les personnes âgées et personnels de santé avant la fin janvier, et enfin le reste des Américains d'ici début avril.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.