Violences policières : Christian Clavier prend position

Violences policières : Christian Clavier prend position

6Medias, publié le dimanche 19 février 2017 à 15h18

L'affaire Théo n'en finit pas de faire réagir. Alors que des milliers de Français ont manifesté ce samedi 18 février contre les violences policières, les stars aussi révoltées ont signé quelques jours plus tôt une tribune dans Libération.

Parmi les signataires, Omar Sy, Anne Roumanoff, Patrick Bruel, Yannick Noah mais aussi Josiane Balasko, contrairement à son collègue du Splendid Christian Clavier. Pourtant, l'acteur n'aurait pas forcément dit "non" à Libération. "Ils ne m'ont pas demandé. J'aurais pu le faire. Il faut toujours dénoncer ce qui vous semble révoltant ou scandaleux. Là-dessus, leur démarche me paraît tout à fait sincère", a expliqué Christian Clavier ce dimanche 19 février sur Europe 1.



Jean-Marc Falcone, directeur général de la Police nationale avait alors dénoncé des "propos portant atteinte à l'honneur de l'ensemble des policiers". Un point de vue que ne partage pas Christian Clavier. "Cela n'empêche pas de dénoncer des moments qui ne sont pas justes" , commente l'acteur au micro d'Europe 1.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU