Violences faites aux femmes : Tristane Banon signe un manifeste et pose nue dans "Playboy"

Violences faites aux femmes : Tristane Banon signe un manifeste et pose nue dans "Playboy"
Tristane Banon, en septembre 2011, à Paris
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 09 décembre 2016 à 19h20

Elle réapparaît en pleine lumière. La journaliste Tristane Banon signe un retour remarqué dans le cadre de sa lutte contre les violences sexuelles commises contre les femmes.

La journaliste, qui avait accusé en 2011 Dominique-Strauss-Kahn de tentative de viol, se retrouve dans les pages intérieures du "Playboy" nouvelle version, qui est sorti dans les kiosques jeudi 8 décembre.

"Il y a 5 ans, j'ai porté plainte pour tentative de viol, ok. Je n'en suis pas moins femme, comme toutes les autres victimes de violences sexuelles que la société regarde encore de travers quand l'envie leur prend de redevenir sensuelles après ça, sexuelles même", détaille Tristan Banon dans un manifeste publié dans dans les colonnes du magazine érotique, qui dénonce les violences faites aux femmes.


"Comment faire passer le message, si ce n'est en tapant très fort?" a demandé mercredi dernier Tristane Banon sur C8, invitée de "La Nouvelle Édition". "

En pleine affaire du "Sofitel" dans laquelle était plongé DSK, la jeune journaliste française avait porté plainte à Paris le 6 juillet 2011, reprochant à l'ex-patron du FMI une agression sexuelle commise en 2003. DSK avait seulement admis avoir fait "des avances". Le parquet avait néanmoins classé la plainte en octobre 2011, constatant la prescription.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.