VIDÉO. L'émotion de Serge Lama aux obsèques de Charles Aznavour

VIDÉO. L'émotion de Serge Lama aux obsèques de Charles Aznavour
Serge Lama le 6 octobre 2018 aux obsèques de Charles Aznavour.

, publié le samedi 06 octobre 2018 à 12h20

À la sortie des obsèques de Charles Aznavour à la cathédrale arménienne Saint-Jean-Baptiste, l'interprète de "Je suis malade" s'est dit "bouleversé" par la dispartion de celui qu'il considérait comme "un père".

Au lendemain de l'hommage national, les obsèques de Charles Aznavour, décédé lundi 1er octobre à l'âge de 94 ans, ont été célébrées samedi 6 octobre à la cathédrale arménienne Saint-Jean-Baptiste, près des Champs-Élysées à Paris. Une cérémonie qui s'est tenue dans l'intimité et dont la presse avait été écartée.

Parmi les 250 personnes invitées se trouvaient des proches de cet enfant de la diaspora arménienne, inconnus du grand public ou célébrités comme Alain Terzian, Michel Drucker et Sege Lama.

Ce dernier a déclaré aux caméras de BFMTV que c'était très important pour lui d'être là ce samedi, contrairement à la veille, "parce que c'est l'hommage du cœur". "C'est dur, je perds un père, quelqu'un qui a beaucoup compté dans ma vie, depuis mes 21 ans (...) Je suis bouleversé", a-t-il par ailleurs confié.



Des membres de la communauté arménienne, dont le président Armen Sarkisian, étaient également présents, toujours selon la chaîne d'information en continu.

En Arménie, ce samedi 6 octobre est un jour de deuil national. Les drapeaux du pays sont en berne et les églises célèbrent des offices à la mémoire de l'interprète de "La Bohème".

Le cortège funéraire s'est ensuite dirigé vers Montfort-l'Amaury (à l'ouest de Paris), où Charles Aznavour doit être inhumé. Il reposera dans son caveau familial, aux côtés de ses parents et de son fils Patrick, décédé à l'âge de 25 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.