Véronique Sanson avoue avoir aidé sa mère à mourir

Véronique Sanson avoue avoir aidé sa mère à mourir
A lire aussi

Non Stop Zapping, publié le dimanche 05 mars 2017 à 14h53

Yann Moix a posé une question délicate à Véronique Sanson ce samedi 4 mars : a t-elle aidé sa mère à mourir? La chanteuse a répondu sans détours



Est-ce que vous croyez à l'euthanasie, et avez aidé votre mère à partir ?" Sans détours, Véronique Sanson avoue avoir aidé sa mère à mourir. "Moi, je trouve qu'il ne faut pas laisser les gens souffrir.", a répondu Véronique Sanson. "Au nom de quoi ? C'est encore un truc de Dieu."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
43 commentaires - Véronique Sanson avoue avoir aidé sa mère à mourir
  • Oui, ben moi, jamais je n'aiderais mes parents à mourir ! Je les ai assisté jusqu'à la fin, avec leur dignité extraordinaire dans la souffrance. La mienne ne comptait pas. Quand on les aime, on veut les garder le plus possible même malades.

  • Il faut un vrai courage pour aider un proche à partir , mais cela vaut mieux et garder une bonne image de la personne que l'on aime plutôt que de la voir se mourir et changer !
    Vous avez beaucoup de courage Véronique pour le dire ouvertement à la télé ,je vous rend hommage vraiment!

  • Bravo Véronique je suis passé par là il y a 35 ans et c'est toujours dans ma tête.Je me permets de vous embrasser

  • c'est tellement évident quand on aime quelqu'un! mais on ne peut exiger des médecins qu'ils aiment un de vos proches!...

    Pourtant, c'est son médecin qui a aidé mon frère à partir, à sa demande et à un moment choisi par lui. J'ai énormément apprécié l'humanité de ce médecin.

  • Nous savons tous que c'est interdit (pour l'instant). Mais nous avons aussi tous entendu des médecins, dont le devoir est pourtant de guérir, plus exactement de maintenir en vie, dire qu'ils avaient fait de même. Tirez-en votre propre conclusion.