Une jeune star de K-pop retrouvée morte à son domicile

Une jeune star de K-pop retrouvée morte à son domicile
La star de K pop Sulli au défilé Tory Burch le 15 septembre 2016 à New York.

AFP, publié le lundi 14 octobre 2019 à 16h03

Une jeune star de K-pop, militante des droits des femmes et victime d'une campagne de harcèlement en ligne, a été retrouvée morte à son domicile près de Séoul, a annoncé lundi la police sud-coréenne.

Le corps de Sulli, ancienne membre du groupe de K-pop f(x), l'un des plus connus de la pop sud-coréenne, a été découvert par son manager. Les causes de la mort n'ont pas été déterminées, même si la piste du suicide est privilégiée, car la jeune femme de 25 ans souffrait d'une "dépression sévère", selon la police.

De son vrai nom Choi Jin-ri, la jeune femme était connue pour son engagement pour les droits des femmes et avait été la cible d'une campagne d'insultes et de harcèlement sur les réseaux sociaux.

Elle avait débuté avec f(x) en 2009, mais avait suspendu sa carrière en 2014 après cette campagne de harcèlement et s'était consacrée à son engagement féministe.

Sa mort a bouleversé la communauté des fans de K-pop, qui ont posté de nombreux hommages sur le compte instagram de la star. "Au paradis, tu n'auras pas à te défendre ou à faire comme si tout allait bien. J'espère que tu pourras ne penser qu'à toi", a écrit l'un d'eux, tandis qu'un autre saluait son "audace".

La Corée du sud est un des pays au monde qui a le plus fort taux de suicide, parmi les premières causes de décès chez les moins de 40 ans, selon de récents chiffres officiels.

L'industrie de la K-pop rapporte des milliards de dollars à la Corée du Sud et le gouvernement la soutient activement comme produit d'exportation.

Mais le monde de la K-pop est connu pour être hypercompétitif et très exigeant pour les artistes qui doivent enchaîner concerts, conférences de presse et événements de promotion, ainsi que répétitions et entraînements quand ils ne sont pas sur scène.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.