Tweet injurieux de Mathieu Kassovitz contre la police : un syndicat demande à Gérard Collomb de porter plainte

Tweet injurieux de Mathieu Kassovitz contre la police : un syndicat demande à Gérard Collomb de porter plainte
Mathieu Kassovitz au festival de Cannes le 22 mai 2017.

Orange avec AFP, publié le mercredi 27 décembre 2017 à 20h04

"Le tweet de la honte". Mercredi 27 décembre, le syndicat de policiers SGP-Police FO demande au ministre de l'Intérieur Gérard Collomb de porter plainte contre Mathieu Kassovitz.

La raison de leur colère ? Un tweet publié dimanche 24 décembre dans lequel le comédien et réalisateur traitait les policiers de "bande de bâtards" et "bande de bons à rien".



"Se faire traiter de la sorte est intolérable et indigne", s'indigne le syndicat. "Unité SGP a fait le choix d'agir et demande au ministre de l'Intérieur de déposer plainte contre l'auteur de cette publication", indique SGP-POlice FO pour qui "il est hors de question d'en rester là".

Le tweet de Mathieu Kassovitz faisait référence à celui de la police nationale de Loire-Atlantique concernant une opération menée en collaboration avec le CHU de Nantes. "Opération de sécurisation et de recherche de stupéfiants à l'hôpital Saint-Jacques à Rezé. 24 policiers mobilisés : 10 personnes,3 bâtiments contrôlés avec l'appui de 2 chiens stup. 7gr de résine découverts dans la chambre d'un patient. Belle collaboration avec le CHU de Nantes", peut-on lire sur son compte tweeter.



"Si nous pouvons nous étonner d'une telle publication qui, outre valoriser la collaboration entre les services hospitaliers et la police nationale, ne peut qu'amener les 'tweeters' à faire le parallèle entre les moyens et le résultat, nous ne pouvons accepter que certains d'entre eux se permettent d'injurier les fonctionnaires de police", détaille le syndicat SGP-Police FO, cité par FranceInfo.

Selon la radio, le ministère de l'Intérieur étudie l'opportunité de déposer plainte pour atteinte à l'image de la police.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.