Trump envisage une grâce posthume pour Mohamed Ali

Trump envisage une grâce posthume pour Mohamed Ali
Le boxeur américain Mohamed Ali au cours de la conférence de presse qu'il donna pour annoncer son refus d'être incorporé dans l'armée et de partir combattre au Vietnam, le 29 avril 1967

AFP, publié le vendredi 08 juin 2018 à 15h09

Le président américain Donald Trump a déclaré vendredi envisager d'accorder une grâce posthume à la légende de la boxe Mohamed Ali, qui avait refusé sa conscription pour se battre au Vietnam.

Le boxeur avait refusé d'être enrôlé dans l'armée en 1967, en pleine guerre du Vietnam, en avançant des raisons religieuses et sa réticence à aller combattre des populations qui ne lui avaient personnellement rien fait.

Il s'était en conséquence vu retirer son titre de champion du monde et avait été condamné pour insoumission. La Cour suprême des Etats-Unis avait toutefois annulé cette peine en 1971.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.