Tout est déjà prêt pour la mort de Stéphane Bern

Tout est déjà prêt pour la mort de Stéphane Bern©Wochit

6Medias, publié le mardi 13 juin 2017 à 20h00

Avec son émission "Secrets d'histoires" qui cartonne, Stéphane Bern est loin d'être menacé sur France 2, et pourtant c'est bien à la mort qu'il est en train de songer. "Mon ADN n'est pas à ce point génial qu'il faille me reproduire!", explique-t-il dans une interview accordée au site du Figaro rappelant ainsi qu'à 53 ans, il n'a pas d'enfant et ne compte pas en avoir.

Par conséquent, l'heure est déjà venue pour lui de dresser un testament pour le moins original. L'animateur du "Village préféré des Français a beau avoir demandé la nationalité luxembourgeoise, le Luxembourg étant son pays de coeur, c'est aux Français qu'il affirme vouloir tout donner.



"À ma mort, je léguerai tout à la France! Tout sera mis à la disposition du public, via la Fondation Stéphane Bern pour l'histoire et le patrimoine, qui récompense chaque année des savoir-faire. Tous mes papiers sont en ordre, je peux mourir tranquille! Même la maison privée sera ouverte au public. La famille mettrait tout en vente ; j'ai davantage confiance en la France!", raconte au Figaro le spécialiste des têtes couronnées. De quoi voir encore grimper sa cote de popularité.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
137 commentaires - Tout est déjà prêt pour la mort de Stéphane Bern
  • Surtout, ne vous gênez-pas ....

  • Quelle est la date prévue ? Je pense qu'il faut résérver sa place longtemps à l'avance.

  • il pourrait vendre son speach à des assurances ...!!

  • Moi aussi j'ai tout prévu ! je donne mon corps à la science, car avec une retraite de moins de mille euro et qui va encore diminuer, je ne voudrai pas mettre mes enfants en difficulté ! et puis la recherche d'organes (je suis sûr que les miens sont sains)

  • Qu'il pense à moi , je lui serait reconnaissant !