Sheila estime que les "limites du supportable" ont été dépassées

Sheila estime que les "limites du supportable" ont été dépassées©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 16 mai 2018 à 12h45

La chanteuse revient dans une interview pour Télé Loisirs sur la mort de son fils et la bataille judiciaire qui l'oppose à la dernière compagne de ce dernier.

"Je me suis tue pendant un an, mais il y a des limites au supportable", s'indigne la chanteuse Sheila dans un entretien à Télé Loisirs. L'artiste se dit victime de diffamation et a d'ailleurs déposé une plainte à l'encontre de Sylvie Ortega Muños, la dernière compagne de son fils, décédé en juillet dernier après un arrêt cardiaque lié à une prise de cocaïne et de benzodiazépine.

Sylvie Ortega Muños estimait à l'époque dans une interview à Ici Paris que Sheila avait "sa part de responsabilité" dans la mort de son fils.



Depuis, Sheila explique "que certaines personnes se servent de sa mort comme monnaie d'échange" et trouve cela "déplorable". Et d'ajouter "Ludo n'est plus là: j'aimerais qu'on le respecte en le laissant partitr tranquillement". La chanteuse essaye de compter sur les gens qu'elle "aime" pour traverser cette épreuve. "Je n'ai pas choisi ma vie mais les épreuves ont fait ce que je suis et j'en suis fière. Personne n'a souffert autant que moi : on m'a piqué mon pognon, on a dit que j'étais un homme et, pire que tout, j'ai perdu mon fils unique", a-t-elle déploré. Le tribunal rendra sa décision le 8 juin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.