Sarkozy a confié sa chienne labrador à un couple après son départ de l'Élysée

Sarkozy a confié sa chienne labrador à un couple après son départ de l'Élysée

L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, en novembre 2016 à Paris.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 07 septembre 2017 à 17h20

Selon VSD, la chienne adoptée par Nicolas Sarkozy et Carla Bruni-Sarkozy en 2008 à l'Élysée a été confiée par l'ancien président à un couple à qui il verse une pension. Avec un chien et deux chats, la villa Montmorency (XVIe arrondissement de Paris), où ils résident depuis 2012, "affichait déjà complet".

La labrador, prénommée Clara, s'entendait pourtant "merveilleusement bien" avec l'autre chien du couple présidentiel, un chihuahua nommé Dumbledore (comme le personnage d'Harry Potter), explique au magazine le vétérinaire franco-canadien, François Lubrina, présenté "comme le fournisseur officiel des chiens des présidents" par l'hebdomadaire Paris Match en 2015.

C'est lui qui avait offert Clara à Nicolas Sarkozy, Philae à François Hollande et Maskou à Jacques Chirac.


"Quand Clara est arrivée, on en a tout de suite été fous", expliquait pourtant Carla Bruni-Sarkozy en mai 2009 au magazine Femme actuelle. "Dumbledore est fou d'amour pour sa grande copine (Clara). Heureusement, il n'a pas encore compris comment on fait des bébés", ironisait-elle. Selon Mediapart, Dumbledore et Clara avaient coûté cher à l'ancien couple présidentiel. Ils avaient saccagé les meubles du "salon d'argent" à l'Élysée en y faisant leurs crocs. Prix des réparations ? 6.600 euros.

Emmanuel Macron a lui adopté fin août un labrador croisé de griffon noir, baptisé Nemo. Mais l'actuel chef de l'État est passé, cette fois, par la Société protectrice des animaux (SPA).
 
269 commentaires - Sarkozy a confié sa chienne labrador à un couple après son départ de l'Élysée
  • Rien d'étonnant à cela, si des dirigeants français œuvraient réellement en faveur de la cause animale, cela se saurait. Et pour commencer, le commerce immoral qui consiste à sacrifier vivants des animaux de boucherie pour honorer les divinités que se sont inventés les hommes aurait depuis longtemps été interdit.

  • Ils lui ont gardé un chien de sa chienne, comme beaucoup de Français.

  • Beaucoup de critiques !
    Et si c'était seulement du bon sens ?

    On voit souvent le Labrador comme un chien pèpère qui dort aux pieds de son maître.

    Mais dans sa vraie vie de chien, en dehors des siestes c'est une vraie tornade qui a besoin d'espace pour se défouler capable de tout "ravager" sur son passage quand il ne décide pas de creuser un trou suffisamment grand pour qu'il puisse s'y coucher !
    .
    19h10 le 07 09

    quand on prend une chien, un chat ou autre animal de compagnie... c'est comme si on avait un nouveau membre de la famille...
    sinon ne pas prendre une bête pour la rendre malheureuse

  • pauvre chien, qui se retrouve séparé des êtres qu'il a aimé!!! il fallait refuser ce chien dès le début si on ne peut pas l'assumer après... et surtout l'abandonner, il n'a rien demandé lui

  • chien trop gentil,dommage qu'il me l'ai pas confié

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]