Russell Crowe organise une vente aux enchères pour financer son divorce

Russell Crowe organise une vente aux enchères pour financer son divorce

Russell Crowe

A lire aussi

laparisienne.com, publié le mercredi 04 avril 2018 à 15h03

Il vend notamment son costume de « Gladiator ».

Cinq ans après leur séparation, l'acteur néo-zélandais Russell Crowe et son ancienne épouse Danielle Spencer ont enfin finalisé leur divorce en décembre 2017. La star de « Gladiator » lui a notamment cédé leur demeure de Rose Bay, sur la côte chic de Sydney... et les finances ne doivent pas être à leur meilleur niveau puisque l'acteur organise une vente aux enchères de ses biens.

 

Ces derniers jours, l'acteur de 53 ans fait ainsi massivement la promotion via ses réseaux sociaux de cette vente qui aura lieu samedi 7 avril chez Sotheby's Australie sous le nom de « Russell Crowe, l'art du divorce ». L'exposition-vente a lieu cette semaine à Sydney.

 

 

Parmi les objets mis en vente, des dizaines de guitares de collection, des tableaux, des montres... mais surtout des objets souvenirs de ses tournages.

 

C'est ainsi qu'un heureux enchérisseur pourra obtenir le clou de la vente : la cuirasse de Maximus, le héros de « Gladiator », rôle qui lui a valu l'Oscar du meilleur acteur en 2001. Un objet pour les fans estimé pour l'instant à seulement 40 000 dollars australiens (25 000 euros). Nul doute que le prix montera au moment de la vente.

 

Le costume original de « Gladiator » mis en vente./Sotheby's

 

On peut également se procurer les épées ayant servi pour le tournage du film, en aluminium pour la scène de combat avec le tigre, en bois pour la scène d'entraînement ou même le chariot romain original « en état de marche » pour la mémorable scène de combat. Mises à prix : respectivement 3000, 600 et 5000 euros.

 

Sotheby's

 

Des accessoires collectés sur le tournage de « Master and Commander », un film sur l'univers des pirates sorti en 2003 sont également. Russell Crowe les présente lui-même dans une vidéo :

 

 

On retrouvera encore la capuche qui lui a couvert la tête dans « Robin des bois » en 2010, ou le costume qu'il portait pour chanter (mal, selon l'avis général) le morceau « Stars » en 2012 lorsqu'il incarnait Javert dans « Les Misérables » !

 

Sotheby's

 

Bref, les cinéphiles fétichistes peuvent s'offrir ces jours-ci une belle visite de l'histoire du 7e art dans les salons australiens de Sotheby's. Et ils peuvent remercier Russell Crowe d'avoir été kleptomane sur ses propres plateaux de tournage...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.