Questions pour un champion : Julien Lepers réclame 3,4 millions d'euros aux prud'hommes

Questions pour un champion : Julien Lepers réclame 3,4 millions d'euros aux prud'hommes
Julien Lepers le 31 août 2011 au siège de France Télévisions.

Orange avec AFP, publié le vendredi 09 mars 2018 à 08h39

Éjecté en 2015 de son siège de présentateur de Questions pour un Champion, l'ex-animateur de France 3 plaidait sa cause jeudi devant les prud'hommes de Paris.

Aux commandes de l'émission de France 3 Questions pour un Champions depuis 28 ans, Julien Lepers a été remercié à la fin de l'année 2015. Jeudi 8 mars, il s'opposait au côté de son avocat à FremantleMedia, producteur de l'émission, dont Julien Lepers était salarié.

Selon son avocat, l'animateur de France 3, rémunéré à l'époque à hauteur de 40 000 euros par mois, a été la première victime de Delphine Ernotte, fraichement arrivée à la tête de France Télévisions. "Delphine Ernotte, la 'tueuse d'Orange' comme elle a été surnommée, prend à l'été 2015 la présidence de France Télévisions. À son arrivée, elle déclare : 'il y a trop d'hommes blancs de plus de 50 ans à la télévision française, il va falloir que cela change'. Le premier de la liste des victimes de cette discrimination sera Julien Lepers, mais il y aura dans la foulée William Leymergie, Henri Sannier, Gérard Holtz, Georges Pernoud de Thalassa...', a plaidé l'avocat de Julien Lepers, cité par L'Express.



Une chute d'audience plaidée par Femantlemedia

Figure emblématique de l'émission de France 3, l'animateur a réclamé 3,4 millions d'euros pour "licenciement sans cause réelle et sérieuse, dans des conditions brutales et vexatoire". De son côté, l'avocat de la société de production a mis en avant la chute des audiences sous l'ère Lepers : "L'émission a perdu 33% d'audience entre 2000 et 2003, 56% supplémentaire en chute entre 2005 et 2015", a-t-il estimé.

Lors de cette confrontation, Julien Lepers a également pris la parole, dénonçant les mensonges de la partie adverse : "J'ai travaillé 28 ans pour cette émission. Ce n'est pas un hasard, c'est que je ne devais pas être si mauvais. On ne m'a pas dit que je partais, alors que tout le monde le savait. J'ai travaillé sans relâche lors de la dernière session d'enregistrements. Le lendemain, on m'a dit que c'était terminé. Je n'ai même pas pu dire au revoir au public..." Julien Lepers a enregistré sa dernière émission à la fin de l'année 2015, celle-ci a été diffusée le 20 février 2016.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
74 commentaires - Questions pour un champion : Julien Lepers réclame 3,4 millions d'euros aux prud'hommes
  • La phrase de Madame la présidente sur le trop grand nombre d'hommes blancs de plus de cinquante ans à la télé ne pourrait-t-elle pas être assimilée à un propos raciste ?

  • Macron ne devait pas plafonner le montant des prud'hommes ?

  • il a gagné plus de 15 millions d 'euros en 28 ans , de quoi s'acheter plus de 100 maisons , en ayant été animateur à un jeu dont il ne connaissait meme pas les réponses et il ose demander 3,4 euros de dédommagement , la honte , c'est plus qu'indécent , cette somme qu'il réclame représente 85 mois de son ancien salaire ('plus de 7 ans ), quel patron paierais cela pour un salarié qu'il aurait mis dehors .La honte , indécent , lamentable , t'auras 18 mois de salaire de réparations soit 720 000 euros et .......c'est déjà beaucoup .tu pourras acheter 4 maisons de plus . Pour le plaisir ........

  • Et dire que pour MACRON, les riches ce sont les retraites !

  • Il ne mérite aucune indemnité car il n'a que trop profité de sa situation trop facile, avec un salaire beaucoup trop important pour une tâche répétitive qui ne requiert que peu de compétence.Il saturait beaucoup de téléspectateurs. ça suffit !!!.