Que devient François Hollande ?

Que devient François Hollande ?
L'ancien président de la République, François Hollande, lors de son départ de l'Élysée le 8 mai 2017.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 01 juin 2017 à 13h30

Après son départ de l'Élysée le 14 mai, François Hollande s'est éloigné de la politique et des caméras. L'ancien chef de l'État s'est rendu à Cannes (Alpes-Maritimes) pour assister aux obsèques de son frère Philippe, décédé le 18 mai dernier à Antibes.

Il va désormais se rendre à Tulle (Corrèze), où selon Le Figaro il recherche une maison.

Après le décès de son frère, François Hollande aurait prolongé son séjour sur la Côte-d'Azur avec son fils Thomas et son père Georges qui y réside. Selon plusieurs photos publiées sur les réseaux sociaux, il a été aperçu sur la terrasse d'un restaurant à la Croix-Valmer (Var), en compagnie de l'ancien secrétaire général de l'Élysée Jean-Pierre Jouyet qui possède une maison dans le massif des Maures.



L'ancien président est ensuite rentré à Paris mardi pour assister au mariage posthume du policier Xavier Jugelé, tué dans l'attentat survenu sur les Champs-Élysées le 20 avril, et de son mari Étienne Cardiles. Selon Le Parisien, la cérémonie s'est déroulée en petit comité dans la mairie du XIVe arrondissement de Paris. La maire de la capitale Anne Hidalgo était également présente. Ce type d'union est autorisé par décret présidentiel en cas de "motifs graves".


EN CAMPAGNE POUR LES LÉGISLATIVES ?

François Hollande a également investi ses nouveaux bureaux de 314 m² Rue de Rivoli et pris les manettes de la fondation "La France s'engage", lancée par Martin Hirsch en 2014 et destinée à promouvoir "des initiatives innovantes d'intérêt général". Cette dernière a notamment soutenu "La Chance aux concours" qui aide les étudiants boursiers à préparer les concours d'entrée en école de journalisme. Selon RTL, près de 200 projets seront encouragés d'ici à la fin 2017.

"C'est beaucoup de travail, encore, pour réfléchir au pays", a-t-il confié à la presse à son arrivée, sans rien ajouter de plus. "Il est dans une envie de silence. C'est simplement de la décence de laisser le président en exercice prendre toute sa place", a expliqué ensuite l'un de ses proches collaborateurs.


François Hollande va-t-il rester actif sur le front de la politique ? Son soutien est sollicité par plus candidats socialistes, comme le maire de Tulle Bernard Combes candidat dans la 1ère circonscription de Corrèze. "Les Corréziens n'arrêtent pas de me demander quand François Hollande vient !", explique au Figaro l'ex-conseiller spécial du président. Selon le journal, François Hollande lui a confirmé sa venue le 9 juin prochain, jour de la commémoration du massacre des 99 pendus de Tulle en 1944.


Aucun meeting n'est cependant programmé. "Ce n'est ni son objectif ni son souhait", assure Bernard Combes. "Son souhait est plutôt de rester dans la position qui est la sienne, celle d'un ancien président de la République. Mais on aura l'occasion de discuter ensemble de la vie politique d'aujourd'hui". François Hollande cherche également à acquérir sa future maison, explique-t-il. "Je fais le lien nécessaire avec les agents immobiliers. François Hollande a déjà visité une maison. On va répertorier les nouvelles offres proposées et il ira les voir en juin".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
170 commentaires - Que devient François Hollande ?
  • Une fois encore, un homme politique heureux réussit bien sa vie.

  • avec ses copains, qu'ils tombent dans l'oubli. Ils n'ont absolument rien fait de bon pour la France.

  • un mandat pour rien et des milliers d'euros gaspillés pour sa nouvelle vie, ! n'en parlez plus svp !

  • Hollande aura vécu toute sa vie sur la peau du contribuable n'ayant jamais travaillé dans le privé. qu'il se fasse oublier et on ne s'en portera pas plus mal

  • Il n'a pas été bon, mais pas plus mauvais que son prédécesseur et ne sera probablement pas plus mauvais que son successeur...
    Nous sommes actuellement en pénurie de "grand chef d'Etat".