Quand Valérie Trierweiler recevait des lettres d'insultes à l'Élysée

Quand Valérie Trierweiler recevait des lettres d'insultes à l'Élysée©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 24 février 2018 à 11h50

Valérie Trierweiler a la rancune tenace. Après la publication du livre "Merci pour ce moment", dans lequel elle égratigne François Hollande, la journaliste s'est confiée pour Paris Match sur son expérience éphémère de première dame, au début du quinquennat de François Hollande.

"Cela n'a pas toujours été facile, mais j'ai su me créer des espaces de survie à ce moment-là.



Je ne suis ni différente ni supérieure et je garde de cette période des blessures, notamment celle de ne pas avoir été soutenue par celui que j'avais accompagné jusque-là", explique Valérie Trierweiler à propos de son ancien compagnon, avant d'évoquer l'un des principaux obstacles à son épanouissement à l'Élysée : le fait qu'elle n'était pas mariée au président de l'époque. "Cela a été une difficulté, la principale sans doute. J'étais à peine arrivée que je recevais des lettres d'insultes uniquement parce que nous n'étions pas mariés. Dès le début j'ai été perçue comme illégitime. J'ai été très étonnée de cet aspect réactionnaire de la société française, qui s'est concrétisé au moment du mariage pour tous", a encore ajouté la journaliste de 53 ans, qui malgré le temps qui passe, semble toujours garder de la rancoeur à l'égard de François Hollande.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
136 commentaires - Quand Valérie Trierweiler recevait des lettres d'insultes à l'Élysée
  • Je comprends sa rancune. Il ne faut quand même pas oublié qu'elle s'est faite jetée comme une moins que rien par l'affreux. Il aurait pu y mettre les formes et pas la faire passer comme une pauvre c... aux yeux de tout le monde !
    Et je suis un homme pour dire cela !

  • Oh la pauvre, Moi qui croyais que c’était une grand fille et qu'elle allait s'en remettre.
    Franchement croyait elle vraiment à cette histoire d'amour.
    Elles finissent mal en général, chantaient les Rita Mitsouko.

  • Sans apprécier particulièrement cette femme, je pense que le destinataire des lettres d'insultes devait être le goujat de service, Hollande.

  • Qu ' elle lâche son ex ! !! Elle a écrit un bouquin qui lui a permis " d'engranger " une belle somme .Qu'elle l'oublie Hollande !!!

  • Je ne sais pas pourquoi cet article parait maintenant ni qui est à son origine mais si elle croit que les français vont la plaindre.....elle se trompe.
    Plutôt que se lamenter sur son passé, elle ferait mieux de surveiller sa progéniture qui est à son image et ne vaut pas grand chose...!!! (mais, manipulatrice qu'elle est, elle se met certainement en martyre pour qu'on oublie de parler des forfaits de son fils..!!!)