Pierre Palmade : sa vérité sur son homosexualité

Pierre Palmade : sa vérité sur son homosexualité©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 21 octobre 2017 à 17h25

Pierre Palmade accorde sa première interview au magazine gay Têtu et il prévient ce sera sa "dernière interview sincère". L'occasion pour lui à bientôt 50 ans de se confier clairement sur son homosexualité qu'il a mis du temps à assumer.

Ça ne fait que 10 ans qu'il aborde le sujet dans ses spectacles. L'humoriste a mal vécu le passage des années 90 aux années 2000. "À cette époque, j'avais besoin de boire pour vivre mon homosexualité.



En étant gay, j'avais l'impression de décevoir des gens qui comptaient pour moi", commente celui qui a été marié à Véronique Sanson de 1995 à 2001. "Je plaisais aux filles, je faisais rire les copains... Mais mon corps, lui, bandait plus pour les copains que pour les femmes. Pourtant je ne vivais bien le rapport de séduction et le romantisme qu'avec des femmes. Ça commence à me lâcher un peu mais je me trouvais romantiquement hétéro et sexuellement homo", analyse-t-il dans les colonnes du magazine Têtu. Celui qui a dit à plusieurs reprises être "triste d'être homo" pense toujours qu'il aurait été plus heureux hétéro, mais confie que depuis trois ans, il va mieux. En 2013, au moment du débat sur le mariage pour tous, il est d'abord réticent avant d'assister à deux cérémonies qui l'ont bouleversé. "Je suis comme ça : je commence toujours par réagir comme le camp Fillon puis je finis par penser comme Hollande !", commente avec humour Pierre Palmade qui précise n'avoir jamais en couple plus de six mois avec un garçon.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
108 commentaires - Pierre Palmade : sa vérité sur son homosexualité
  • on parle plus de lui il faut trouver un sujet pour. Il faut avoir bonne appétit avec Palmade .....

  • c'est son choix un point barre

  • Il a bien besoin d'être relancé......

  • si il le vivait si bien que cela il n en parlerait pas a tire la rigot comme quoi le personnage est perdu et ne trouve que la mise en scène comme exutoire pour se soulager de la lourdeur de ce poids qui a certainement figé sa vie

  • au fait çà va donner à manger à ses qui sont dans la pauvrete