Philippe Bouvard dézingue la nouvelle génération d'animateurs

Philippe Bouvard dézingue la nouvelle génération d'animateurs©Wochit

6Medias, publié le jeudi 13 décembre 2018 à 14h10

Philippe Bouvard ne fait pas de cadeau à la nouvelle génération d'animateurs. S'il désigne Thierry Ardisson comme son héritier dans le PAF et concède apprécier Stéphane Bern et Laurent Delahousse, il a beaucoup plus de mal avec Cyril Hanouna.

Entre eux, la "guéguerre" ne date pas d'hier. Philippe Bouvard avait expliqué que l'animateur de "Touche pas à mon poste !" l'appelait "tous les jours" pour lui demander de s'excuser d'avoir dit des méchancetés sur lui. Un scénario contesté par le principal intéressé qui avait estimé que Philippe Bouvard était vexé de ne pas avoir pu travailler à la télé avec lui. Une version que réfute l'homme de 89 ans. "Il a raconté des bêtises, comme souvent. Il ment comme il respire, et il est rarement essoufflé. Mais ça fait partie du jeu : c'est un fantaisiste, un rigolo", rétorque dans une interview accordée à Télé-Loisirs Philippe Bouvard, davantage séduit par Yann Barthès.



Mais le présentateur de "Quotidien" en prend aussi pour son grade. "Je l'apprécie mais je trouve qu'il fait un peu trop mousser les œufs en neige. Il fait monter la sauce sans avoir beaucoup d'ingrédients. En presse écrite, on appelle cela "tirer à la ligne"", critique Philippe Bouvard dans Télé-Loisirs. Une interview dans laquelle il n'épargne pas son successeur à la présentation des "Grosses têtes . Il décrit Laurent Ruquier comme un concurrent qui "faisait moins d'audience" et refuse de voir son émission "On ne demande qu'à en rire" comparée au "Petit théâtre de Bouvard". "C'était raté. Ça n'a pas tenu. Et il y a très peu de gens qui en sont sortis", analyse sans concession Philippe Bouvard dans les colonnes de Télé-Loisirs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.