Patrick Sébastien et Jean-François Copé : les pires souvenirs de Yann Moix

Patrick Sébastien et Jean-François Copé : les pires souvenirs de Yann Moix©Wochit

6Medias, publié le mercredi 23 mai 2018 à 12h20

Yann Moix, qui quitte l'émission On n'est pas couché, s'est confié à Paris Match mardi 22 mai, racontant notamment ses pires souvenirs.

Après trois saisons dans On n'est pas couché, Yann Moix stoppe sa participation en tant que chroniqueur dans l'émission à succès de Laurent Ruquier diffusée sur France 2 le samedi soir. "La production m'a dit qu'une quatrième année était envisageable, mais je pense que c'est bien ainsi.

L'exercice est passionnant, mais épuisant", explique l'écrivain à Paris Match mardi, confiant que "Raphaël Enthoven aurait été un bon candidat" pour le remplacer, mais qu'il "avait soufflé un autre nom à Ruquier qui décidera".



Yann Moix a raconté son pire souvenir. Il en a retenu deux : sa "violence disproportionnée", qu'il "regrette", en mai 2016 "envers Jean-François Copé, qui était un homme à terre" et son "horrible conversation" avec Patrick Sébastien. Il "défendait la violence sur les enfants avec des arguments de beauf. Ce type est l'un des moins intelligents que j'aie croisés".

Le clash avait eu lieu en avril 2016. Patrick Sébastien présentait dans On n'est pas couché un livre dans lequel il décrivait "la violence light" des coups de "martinet sur les fesses, des torgnoles de comptoir, des bastons des bals musette". L'animateur du Plus grand cabaret du monde avait "vécu ça sans être traumatisé". Pas le polémiste, battu par son père dans son enfance, qui lui avait alors lancé : "Le mot violence et le mot light forment un oxymore. Ce sont deux mots qui ne se marient pas très bien. La violence light, ça n'existe pas. Cette phrase, c'est la phrase d'un salaud".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU