ONPC : Stéphane Guillon dézingue Raquel Garrido

ONPC : Stéphane Guillon dézingue Raquel Garrido©Non-Stop Zapping

Source Non-Stop Zapping, publié le dimanche 15 octobre 2017 à 12h30

Les chroniqueurs d'ONPC ne pouvaient passer sous silence les affaires autour de Raquel Garrido. Sur le plateau, Stéphane Guillon n'hésite pas à dézinguer cette nouvelle chroniqueuse.

Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur le site Non Stop Zapping.
Depuis son nouveau poste de chroniqueuse dans l'émission "Les Terriens du dimanche", Raquel Garrido déchaîne la presse. Les polémiques autour de cette militante de la France insoumise se multiplient et "Le Canard enchaîné" affirme que la femme d'Alexis Corbière n'aurait pas payé ses cotisations de retraite depuis six ans. Raquel Garrido avait choisi le Snapchat de Jeremstar pour répondre à la polémique.



Sur le plateau d'ONPC, Stéphane Guillon n'est pas tendre avec la chroniqueuse. "Je pense que c'est une taupe qui doit avoir sa carte de la République en marche et que son boulot c'est de discréditer la France insoumise [...] ou c'est une Tartuffe", explique-t-il. Yann Moix profite de cette séquence pour tacler une nouvelle fois Jean-Luc Mélenchon, tandis que Christine Angot préfère défendre Raquel Garrido.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
147 commentaires - ONPC : Stéphane Guillon dézingue Raquel Garrido
  • Le pauvre Guillon a trouvé plus tartuffe que lui en la personne de la Garrido. Ces deux-là se valent largement dans ce domaine, mais bien sûr le Stéphane ne supporte pas la concurrence. Cela dit, c'est toujours jouissif de voir des abrutis se disputer le monopole...

  • une emission que je ne regarde jamais et un STEPHANE GUILLON que je n’apprécie pas du TOUT alors ..........

  • quelqu'une qui est défendue par Christine ANGOT ne peut pas être honnête.

  • Faut quand même dire que le fond de commerce de Guillon, c'est de dézinguer tout le monde. S'il ne bavait pas tant, le charmant Guillon ne gagnerait pas de fric : il a plus de culot que de talent...

  • Les discours de MELANCHON et son parti politique est au fond de droite