Nobel: le mystère de la nomination falsifiée de Trump restera entier

Nobel: le mystère de la nomination falsifiée de Trump restera entier
Le président américain Donald Trump pendant son discours sur l'état de l'Union devant la Chambre des représentants à Washington, le 30 janvier 2018
A lire aussi

AFP, publié le mardi 08 mai 2018 à 11h38

La police norvégienne a annoncé mardi avoir classé l'enquête autour d'une nomination frauduleuse de Donald Trump au prix Nobel de la paix, faute d'avoir réussi à identifier son auteur réel.

L'Institut Nobel norvégien avait porté plainte au début de l'année après avoir reçu une candidature, visiblement falsifiée, portant le nom du président américain pour la prestigieuse récompense. 

Les soupçons portaient sur une usurpation d'identité visant à donner à ce parrainage une apparente légitimité, seules certaines personnes --parlementaires et ministres, anciens lauréats, certains professeurs d'université...-- étant habilitées à proposer un nom.

"L'affaire a été classée car la police manque d'information sur le coupable", a déclaré à l'AFP Tone Bysting, une responsable de la police d'Oslo. 

"Nous n'avons pas réussi à trouver l'identité (réelle) de l'auteur" de cette nomination "ouvertement frauduleuse", a-t-elle ajouté.

Si la candidature de l'occupant de la Maison Blanche a été invalidée cette année, Donald Trump peut toujours reporter ses espoirs sur l'an prochain puisque 18 élus républicains l'auraient proposé pour le Nobel 2019 en reconnaissance de "son travail inlassable pour apporter la paix dans le monde".

Le président sud-coréen Moon Jae-in, après son sommet historique avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, avait aussi estimé fin avril que M. Trump méritait le prix pour ses efforts visant à obtenir la dénucléarisation de la Corée du Nord.

Une nomination au Nobel n'équivaut pas à un adoubement de la part de l'Institut Nobel puisque celui-ci accepte toutes les candidatures pour peu qu'elles soient valides.

Cette année, l'Institut a reçu 329 candidatures pour le prix qui sera décerné début octobre.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.