Miss France : "On m'a déjà comparée à des singes"

Miss France : "On m'a déjà comparée à des singes"
Alicia Aylies est revenue, samedi 7 janvier, sur les insultes racistes dont elle a été la cible après son élection en tant que Miss France 2017.

Orange avec AFP, publié le dimanche 08 janvier 2017 à 22h55

On ne l'avait "pas du tout préparée à ça", mais de toute façon, Alicia Aylies avait déjà eu à subir des remarques racistes pendant son parcours de reine de beauté. Revenant sur les insultes dont elle a été la cible après son élection en tant que Miss France 2017, la jeune femme a même confié, samedi 7 janvier au cours de l'émission "C l'Hebdo" sur France 5, avoir été comparée à un singe.



"En étant juste miss Guyane, j'avais déjà eu droit à des propos racistes. On m'a déjà comparée à des singes", a raconté la jeune femme, qui a été surprise par la violence des propos tenus sur les réseaux sociaux le soir de son élection. "Je m'attendais à être critiquée un minimum, mais pas à ce stade." Cependant, pour se protéger, elle assure qu'elle "ne se connecte pas très souvent sur les réseaux sociaux." Et quand c'est le cas, elle "tombe plus sur des choses positives que négatives.

"Il ne faut vraiment pas faire attention à ça, selon Miss France. J'aurais pu être blonde, rousse, il y aurait aussi eu quelque chose".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU