Malade, Ophélie Winter est "contrainte" de tout annuler

Malade, Ophélie Winter est "contrainte" de tout annuler©Wochit

6Medias, publié le jeudi 26 octobre 2017 à 17h40

Après Anny Duperey, c'est au tour d'Ophélie Winter de lever la voix contre la nouvelle formule du Levothyrox. "Ces dernières semaines n'ont pas été des plus agréables", écrit sur les réseaux sociaux l'interprète de "Dieu m'a donné la foi". La chanteuse de 43 ans révèle être "contrainte et forcée" d'annuler "plusieurs engagements professionnels", sans préciser lesquels. Une douloureuse décision qu'elle explique avoir dû prendre en raison des conséquences du médicament pour soigner les troubles de la thyroïde sur sa santé.



"Comme plus de 400 000 femmes en France, les effets secondaires du Levothyrox ont été insupportables...", écrit l'artiste qui "souhaite beaucoup de courage, de force et d'amour aux femmes qui endurent la même souffrance". Ophélie Winter présente ses excuses et compte sur "la force et l'énergie" des messages de ses fans pour la remettre sur pieds.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
62 commentaires - Malade, Ophélie Winter est "contrainte" de tout annuler
  • comme tous beaucoup de probleme meme mon medecin m a dit que je lisait trop et ecouter trop les media c etait spy j ai etait en Espagne et je suis maintenant a eurotirox il y a tout ce que l on veux ma pauvre france

  • chacun raconte se qu' ils veulent sur le médicament mais se plaignent ma femme prenait l ancien et plus de stock son médecin lui a donné le nouveau avant elle avait mal a la tête tous les jours et maintenant avec le nouveau plus du tout

    Mais vous savez bien que chaque malade est biologiquement différent et que ce qui convient à l'un peut provoquer des pathologies nouvelles à d'autres ! Cela peut aller jusqu'à l'allergie pouvant entrainer un coma voir la mort ! je pense à la pénicilline qui a sauvé des vies , ce médicament injecté à ma mère par deux fois à failli lui coûter la vie , et elle était jeune à ce moment là .

  • Et !!! l'égalité des sexes dans votre reportage,vous parlez que des femmes et les hommes alors

  • Courage Ophélie, tu es une combattante et tu es toujours une très belle Femme !

  • Y a-t-il encore quelqu'un qui s'intéresse à Mme Winter ?