Les terribles révélations sur l'enfance du Prince Charles

Les terribles révélations sur l'enfance du Prince Charles©Wochit

6Medias, publié le vendredi 30 juin 2017 à 19h50

Peut-être sait-on enfin d'où vient la mélancolie du regard du prince Charles. Dans le dernier livre de Penny Junor, The Duchess : The Untold Story, on découvre des détails sinistres de l'enfance du Prince de Galles.

Le DailyMail a publié quelques extraits qui en disent long sur son enfance. Il "était un enfant petit, timide et sensible, facilement harcelé et souvent victime. En bref, il était une déception pour ses parents", dévoile le quotidien britannique. Pour ne rien enlever à son malheur, son père, le prince Philip l'a fait mettre en pension dans le nord de l'Écosse au début de son adolescence. Une expérience apparemment marquante pour le garçon. "La plupart du temps, c'est l'enfer absolu ici et j'aimerais pouvoir rentrer à la maison", écrivait-il à son cousin.



Il détaillait aussi sa vie de chambrée : "J'ai peur d'aller me coucher parce que je me fais taper dessus toute la nuit... Je ne supporte plus de me prendre des coups d'oreiller en pleine tête maintenant". Des débuts dans la vie bien tristes qui présageaient peut-être des autres malheurs qu'il connaîtrait par la suite, comme les tentatives d'assassinat ou son mariage raté avec Lady Diana.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Les terribles révélations sur l'enfance du Prince Charles
  • Sa Royale mère n'était pas tendre également, elle ne l'embrassait pas et lui serrait la main à la place. Voir les mémoires de Charles.

  • Mieux vaut pleurer en Rolls, qu'en twingo........

  • Avec tous les affronts qu'il a fait subir à sa femme LADY DIANA, qui était une grande dame humble et généreuse.
    Il se rend compte de ce que le mot traumatisme de l'enfance veut dire et il est trop tard. Il récolte ce qu'il a semé. Aurait-il des remords ?
    Pour ma part c'est de la publicité mais impossible de faire pleurer dans les chaumières.

  • Moi je l'aime bien. Ce n'a pas dû être facile pour ce grand garçon toujours moqué, dans ce carcan de la royauté britannique...

  • Cela ne devait surement pas être amusant pour lui loin de ses parents, je compatis.