Les dernières volontés de Line Renaud

Les dernières volontés de Line Renaud©Wochit

6Medias, publié le lundi 12 mars 2018 à 16h40

Catherine Ceylac publie le 14 mars un nouvel ouvrage intitulé "À la vie à la mort". Dans ce livre, dont Télé Loisirs s'est procuré un extrait, la présentatrice de "Thé ou Café" est allée interroger plusieurs personnalités sur le thème de la mort.

Parmi elles : Line Renaud.

Questionnée sur les enterrements, la chanteuse et comédienne de 89 ans a confié les trouver "un peu longs". Avant de révéler le plus beau auquel elle ait assisté : "Celui d'Henri Salva­dor. Cathe­rine, sa femme, avait bien fait les choses, à l'église de la Made­leine. C'était formi­dable, pas triste", se souvient-elle.



Quant à ses dernières volontés, Line Renaud avoue avoir quelques envies. "Moi, si je pouvais choisir, ce serait une cérémonie avec du jazz, à La Nouvelle-Orléans. Je ne l'ai indiqué à personne, mais c'est ce qui me plairait le plus. Je ne sais pas si c'est possible. Il va falloir que je m'occupe de tous ces détails. Comme pour un spectacle, il faut peut-être laisser des consignes, établir un fil conducteur, aller dans le détail". Comme Line Renaud, Jean-Louis Trintignant, Pierre Arditi ou encore Carla Bruni ont accepté de se confier à Catherine Ceylac.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
267 commentaires - Les dernières volontés de Line Renaud
  • Elle doit laisser sa fortune pour le téléthon elle qui milite pour des dons

  • Et ils ont dit quoi, Jean-Louis Trintignant, Pierre Arditi ou encore Carla Bruni ?

  • je lui conseille, Suisse, Belgique ou l'on satisfaira ses moindres exigences

  • Sa "Cabane au Canada", je voudrais bien en hériter!

  • et pourquoi ne pas revenir à Nieppe (près d'Armentières où elle a fait ses débuts), sa ville natale ? Auprès de ses parents ! Ne s'est-elle pas fait appeler pendant des décennies "Mademoiselle from Armentières" ? et un enterrement en ch'ti qu'elle redécouvre sur un tard ....... et des chansons de Raoul de Godewaersvelde, des Capenoules, d'isabelle Aubret, .......