Les confessions de Thomas Hollande sur la vie amoureuse de son père

Les confessions de Thomas Hollande sur la vie amoureuse de son père©Wochit

publié le jeudi 25 août 2016 à 21h37

Quand il n'y en plus, il y en a encore. On pensait que tout avait été dit et que tout avait été écrit sur le passage de Valérie Trierweiler à l'Elysée, mais c'étant sans compter sur un nouveau témoignage, celui de Thomas Hollande, le fils du Président de la République.

Le jeune avocat a accordé un entretien aux journalistes Antonin André et Karim Rissouli, les auteurs de "Conversations privées avec le président", publié aux éditions Albin Michel. "La rupture avec Valé­rie Trier­wei­ler, la sépa­ra­tion, ça lui a fait du bien. Avec elle, il avait beau­coup de choses à gérer. Or, c'est quelqu'un qui a profon­dé­ment besoin de soli­tude, d'être seul dans son inti­mité", raconte Thomas Hollande dans le chapitre intitulé "Moi président : ma vie très privée". Le fils explique que selon son père, on ne peut pas être président et avoir une vie de couple en même temps. Alors qu'il aurait souhaité être seul, François Hollande s'est retrouvé face à une première dame très présente : "Dans les voyages offi­ciels, au-delà de la person­na­lité de Valé­rie, il devait gérer énor­mé­ment de contraintes liées au programme de la première dame", analyse Thomas Hollande. A priori, le chef de l'état a appris de ses erreurs passées.



Pas question donc pour François Hollande de faire de Julie Gayet, une star de la campagne à venir. "Il ne sera pas un président en couple qui fait campagne. S'il devait l'être, ce sera par lâcheté parce qu'il se le ferait impo­ser", avance le fils du président, qui parle d'un "célibat revendiqué" comme argument, pour briguer un second mandat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.