Les bouleversantes confessions de Charlene de Monaco

Les bouleversantes confessions de Charlene de Monaco©Wochit

, publié le vendredi 23 décembre 2016 à 21h30

Dans une interview accordée à Paris Match, Charlene de Monaco est revenue sur son enfance difficile en Afrique du Sud. Avec sa famille, la princesse a dû fuir le Zimbabwe en guerre, alors qu'elle n'avait que 11 ans.

Un déracinement que Charlene Wittstock a eu du mal à accepter. "J'ai été confron­tée à la ségré­ga­tion raciale. On m'a sépa­rée des autres enfants. J'ai été témoin des injus­tices et des inéga­li­tés auxquelles peuvent être soumis les enfants", raconte-t-elle dans les colonnes du magazine. Charlene de Monaco révèle aussi avoir vécu dans des conditions très précaires. "Au début en Afrique du Sud, il est arrivé que l'on n'ait pas d'élec­tri­cité, faute de pouvoir payer la facture. Mon père cumu­lait deux emplois, ma mère donnait des leçons de nata­tion, et pour­tant ils n'avaient pas les moyens de possé­der deux voitures. Quand mes vête­ments, souvent d'oc­ca­sion, n'al­laient pas à mes cousins, ils étaient donnés à l'Ar­mée du Salut.



Je sais ce que c'est que de faire des kilo­mètres à pied sous la pluie pour rentrer de l'école", a-t-elle confié à Paris Match. Une enfance modeste, très loin du cercle privilégié dans lequel elle évolue aujourd'hui, mais qui lui permet d'oeuvrer pour les enfants en difficulté partout dans le monde.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.