Les adieux émouvants de l'ex-femme de Jacques Higelin à l'artiste

Les adieux émouvants de l'ex-femme de Jacques Higelin à l'artiste©Wochit

6Medias, publié le dimanche 08 avril 2018 à 16h25

Dans le Journal du Dimanche, Kuêlan N'Guyen-Higelin écrit une tribune hommage à l'homme avec qui elle a partagé 25 ans de sa vie.



"On s'était dit : à la vie, à la mort". Kuêlan N'Guyen-Higelin se souvient pour le Journal du Dimanche de l'homme avec qui elle a vécu entre 1970 et 1995.

La muse de Jacques Higelin, décédée le 6 avril dernier, revient sur la personnalité d'un homme "tour à tour charmeur (...) et tout à coup rugueux, incompris", voire "égaré" de temps à autre. Tout n'a pas toujours été rose dans la vie du couple, raconte l'ex-femme du chanteur et mère de Kên Higelin.

Kuêlan N'Guyen-Higelin raconte également dans les colonnes de l'hebdomadaire sa dernière rencontre avec Jacques Higelin. Un après-midi, dit-elle, il n'y a pas si longtemps, elle l'a donc revu. L'homme qu'elle avait devant elle n'était toutefois pas exactement celui dont elle était autrefois tombée amoureuse. "Il était dans un corps diminué par la maladie, il ne parlait plus, ne jouait plus du piano", explique-t-elle. Son fils l'avait d'ailleurs prévenue : "il s'absentait souvent de lui-même".

Pour autant, malgré la maladie, ces retrouvailles ont été un moment de joie pour Kuêlan N'Guyen et son fils. "Jacques m'a reconnue tout de suite, il paraissait si heureux de me revoir", raconte-t-elle. "Il m'embrassait dès qu'il pouvait (...) comme un gamin malicieux aux doux cheveux blancs. Les deux anciens époux semblent n'avoir jamais réellement cessé de s'aimer, laisse entendre l'ancienne muse du chanteur. Elle évoque aussi une communication entre son ex-époux et son fils "bien au-delà du handicap de la maladie ». Et au final, « la paix de l'amour inconditionnel".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.