Léonard Trierweiler se moque de l'affaire Penelope Fillon

Léonard Trierweiler se moque de l'affaire Penelope Fillon
Léonard Trierweiler y est allé de son commentaire sur l'affaire Penelope Fillon (archives).

, publié le mardi 07 février 2017 à 20h18

Léonard Trierweiler refait parler de lui. Le fils de l'ancienne compagne de François Hollande s'est moqué de l'affaire Penelope Fillon au détour d'un tweet publié lundi, quelques minutes avant la conférence de presse du candidat de la droite à l'élection présidentielle.



"Courage à Penelope qui n'a pas déterminé et qui se bat aux côtés de son mari depuis tant d'années dans un engagement désintéressé #OuPresque", a écrit le jeune homme âgé de 19 ans. Un clin d'œil au tweet d'encouragement adressé par sa mère à Olivier Falorni lors des élections législatives de juin 2012. Ce dernier était alors candidat socialiste dissident dans la première circonscription de Charente-Maritime et adversaire de l'ancienne femme du chef de l'État, Ségolène Royal.



Valérie Trierweiler avait alors écrit : "Courage à Olivier Falorni, qui n'a pas démérité, qui se bat aux côtés des Rochelais depuis tant d'années dans un engagement désintéressé". Comme sa mère, l'apprenti cuisinier est un habitué des petites piques sur les réseaux sociaux. L'élève à l'école de gastronomie française Grégoire Ferrandi s'y est longtemps écharpé avec le fils de Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias, Louis Sarkozy.

À propos de ces "clashs", il avait évoqué en avril de simples "vannes"." On se prend la tête et tout, mais c'est de l'humour", avait-il assuré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.