Léonard Trierweiler arrêté pour conduite sous l'emprise de stupéfiants

Léonard Trierweiler arrêté pour conduite sous l'emprise de stupéfiants©Source Closer

Source Closer, publié le mardi 27 février 2018 à 12h00

Selon les informations de Closer, Léonard Trierweiler a été arrêté et placé en garde à vue ce dimanche 25 février après avoir été contrôlé positif aux stupéfiants. Le plus jeune fils de Valérie Trierweiler, a été interpellé ce dimanche 25 février dans la soirée alors qu'il roulait en scooter rue de la Roquette, dans le 11ème arrondissement de Paris.

Le jeune homme de 20 ans, apprenti cuisinier, a été arrêté par la police après avoir grillé un feu rouge. Contrôlé positif à l'éthylotest, il a par la suite été contrôlé positif aux stupéfiants et a finalement été placé en garde à vue.



Toujours selon Closer, le jeune Trieweiler, né de l'union de l'ex-première dame et du philosophe Denis Trierweiler, a été déféré devant un magistrat du parquet de Paris ce lundi 26 février dans la matinée, à l'issue de sa garde à vue. Il sera jugé en comparution immédiate ou convoqué ultérieurement. Ce n'est pas la première fois que le fils de l'ex-compagne de François Hollande connait ce genre de mésaventures. Déjà en juin 2017, Léonard Trierweiler avait été contrôlé positif à la cocaïne alors qu'il circulait en scooter dans les rues de Paris. Et quand Valérie Trierweiler vivait à l'Elysée, le jeune Léonard avait été interpellé après avoir tenté de fuir quelques minutes après avoir acheté du cannabis. Le jeune homme, qui faisait beaucoup parler de lui à une époque pour ses nombreux tweet clashs, notamment avec Louis Sarkozy, qui bat actuellement campagne pour la dépénalisation des drogues, est toujours apprenti cuisinier dans une prestigieuse école de cuisine parisienne et se destine à une brillante carrière dans la gastronomie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.