Le très discret monsieur Azzedine Alaïa

Le très discret monsieur Azzedine Alaïa©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le lundi 20 novembre 2017 à 18h45

VIDÉO. "Le Point" avait rencontré Azzedine Alaïa lors de la sortie de son premier parfum, en 2015. Revoici le portrait de ce couturier adulé, décédé le 18 novembre.

Rencontrer «  monsieur Alaïa  », comme l'on dit avec tout le respect afférant au milieu de la couture, passe d'abord par la table. Ce natif de Tunis, venu à Paris à l'âge de 18 ans, est connu pour les déjeuners et dîners qu'il organise quotidiennement dans son vaste espace boutique-atelier-showroom-galerie-hôtel de la rue de Moussy, dans le Marais. Jusqu'à 25 personnes d'horizons très divers - hommes politiques, photographes, ténors, peintres, mannequins - se retrouvent pour converser à bâtons rompus. Plus encore, sans doute, que la cuisine de sa grand-mère, naguère si ouverte, ce sont les…

Lire la suite sur LEPOINT

 
0 commentaire - Le très discret monsieur Azzedine Alaïa
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]