Le souhait morbide de Carla Bruni

Le souhait morbide de Carla Bruni©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 07 octobre 2017 à 16h58

À l'occasion de la sortie de son dernier album baptisé "French Touch", Carla Bruni s'est laissée aller à quelques confidences sur sa vie privée dans les colonnes de Ouest France.



Et visiblement, le monde de la politique ne lui manque pas du tout.

"Ce qui m'intéressait en politique, c'était mon homme. Autrement, ça ne m'intéresse pas. Et je ne dis pas ça en revancharde, mais parce que c'est vrai. Je n'ai voté que pour lui. Et aussi pour Macron à la dernière présidentielle, évidemment. Je l'ai rencontré, c'est une personne aimable, charmante. Mais je ne suis pas sûre que je revoterai", avoue-t-elle au quotidien. Interrogée ensuite sur les rêves qu'elle aimerait désormais accomplir, la réponse de Carla Bruni est pour le moins surprenante. La chanteuse de 49 ans aimerait "mourir" avant son époux. "Vivre sans lui m'angoisse beaucoup. Il peut devenir centenaire !", affirme-t-elle à Ouest-France.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
113 commentaires - Le souhait morbide de Carla Bruni
  • A part sa beauté, aucun talent.

  • voila une preuve D AMOUR

    avatar
    lechat  (privé) -

    pour l'argent !
    une bonne com est surtout gratuite peut rapporter gros

  • un peu de publicité pour la sortie de votre album............

  • Reveillez-vous, un album est en vente, il faut faire parler de soi, c'est de la com, tout simplement.
    Plus son nom est cité, visible dans les médias, c'est autant de publicité gratuite, ne soyons pas dupes.

  • C'est quoi encore ce titre?
    Quand on aime quelqu'un c'est ce à quoi on pense en premier, non?
    Surtout après de longues années en commun.
    Mon père est décédé en juillet 2016. Maman en mai 2017.
    Gilbert Becau l'a si bien chanté: "Qu'elle est dure à porter l'absence de la vie."