Le parolier de Claude François et Joe Dassin est mort

Le parolier de Claude François et Joe Dassin est mort©Capture d'écran

6Medias, publié le samedi 21 janvier 2017 à 11h20

Claude François, Sylvie Vartan, Michel Polnareff, Gilbert Bécaud et Joe Dassin ont tous un point commun : Frank Thomas a écrit au moins une de leurs chansons. Le parolier est décédé d'un arrêt cardiaque vendredi 20 janvier à l'âge de 80 ans, selon plusieurs médias dont Le Parisien.

Plusieurs de ses compositions sont entrées dans le patrimoine musical français, comme "Le téléphone pleure" de Claude François, "Louise" de Gérard Berliner et "L'amour, c'est l'affaire des gens" de Gilbert Bécaud.

Frank Thomas, né en 1936 à Montpellier, connaît le succès grâce à son association avec Jean-Michel Rivat, autre parolier renommé. Le duo écrit notamment "Le lundi au soleil" et "Y a le printemps qui chante" pour Claude François et "Siffler sur la colline" pour Joe Dassin. D'autres interprètes comme France Gall, Juliette Gréco et Patrick Juvet ont aussi utilisé leurs textes au cours de leur carrière. Frank Thomas a également produit les premiers albums de Michel Jonasz et Francis Lalanne.

La célèbre chanson interprétée par Claude François "Le téléphone pleure" a été écrite par Frank Thomas:



Plus récemment, Frank Thomas a écrit, avec le compositeur Reinhardt Wagner, la musique du film "Faubourg 36", réalisé par Christophe Barratier en 2008. Leur morceau "Loin de Paname" a d'ailleurs été nommé pour l'Oscar de la meilleure chanson originale en 2010.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
18 commentaires - Le parolier de Claude François et Joe Dassin est mort
  • le mec s'est lui qui esr mort et qui on voit pour annoncer son décès la tronche de cloclo,c'est un signe de respect pourle défunt

    Bonjour tout à fait d'accord une photo de la personne décédée aurait été préférable

  • Un grand écrivain ! Je n'en avais jamais entendu parler, par contre ses chansons pour clo clo, on les a beaucoup trop entendues

    Moi cela ne fait rien de les entendre tous les jours à chacun ses gouts et en plus on n' est pas obligé de les écoutées !

    Et j' oubliai je préfère écouter clo clo que le hip hop mais je ne critique pas tout le monde ne peut écouter les memes chansons ou les aimer et en plus actuellement il y en a pour toutes les oreilles !

  • Il est écrit que Frank Thomas et Jean Michel Rivat ont écrit .."Siffler sur la colline"

    je rappelle que ce titre est une reprise d'un morceau intitulé "Uno Tranquillo" paru en 1967, Musique Lorenzo Pilat - Paroles de Mario Panzani et Daniele Pace.
    bien avant que Joe Dassin ne la chantonne en français...à part les ay ay ay!

    ecrit les paroles en français : pas la musique

    Bonne mémoire juste une mise au point .

  • Oui une page se tourne!
    Mais quand on annonce la mort de quelqu'un on le nomme, on expose une photo de celui ci.
    Non là, à la une de la page une photo de Claude François, puis l'on parle de Claude François, Sylvie Vartan, Michel Polnareff, Gilbert Bécaud et Joe Dassin et juste après d'un point commun "Frank Thomas ", c'est son nom que l'on devrait voir apparaître en premier et de développer ensuite pour éclairer le lecteur!
    Enfin c'est comme cela que je le présenterais moi, on nomme le défunt et ensuite on parle de sa vie de son œuvre!

  • Il a commis le téléphone ?
    On savait aussi faire dans la chanson à texte à cette époque
    la chanson la plus ridicule du siècle

    Cette chanson était toujours en rapport avec la vie de Claude François ,alors le téléphone n'est pas plus ridicule qu'une autre